La littérature du Maghreb mise à l’honneur dans Francophonie vivante

 

En ces temps de confinement, Francophonie vivante vous invite au voyage par la force de l’imaginaire, par la puissance de la littérature, par le partage des mots.

 

Le dossier de ce nouveau numéro vous emmène au Maghreb. Il explore la richesse et la diversité de sa littérature, expose les questions qui traversent ses sociétés, dresse le panorama d’un univers en pleine métamorphose en donnant la parole à des écrivains.

 

Vous trouverez également dans ce numéro les rubriques habituelles de la revue :

 

      – « La littérature sort de la page », qui s’intéresse aux liens entre la littérature et les arts, ainsi qu’aux nouveaux moyens de diffusion de la littérature à l’heure du numérique.

      – « Les sillons francophones », qui mettent en valeur la diversité de la francophonie.

     – La « Vie culturelle » qui couvre l’actualité des publications, des expositions et des spectacles en Belgique francophone.

 

« Métamorphose du Maghreb », présentation du numéro :

 

C’est sous des auspices tout particuliers en ce début d’année 2020 que Francophonie vivante entame sa soixantième année d’existence. En cette période exceptionnelle, où la culture, momentanément « de confinement », se réinvente de mille et une manières, Jacques Lefebvre et Daniel Soil nous proposent un dossier à la fois léger et grave, invitant tant au voyage qu’à la réflexion.

 

Si écrire est vouloir faire entendre une voix, la sienne ou celle des autres, cet acte revêt un caractère singulier lorsque l’on a ses racines accrochées à la terre du Maghreb ou quand on cherche un autre sol. Nombreux sont les enjeux auxquels se confrontent aujourd’hui les héritiers de Shéhérazade – qu’ils soient sociaux, religieux ou éthiques –, au sein de contextes où la liberté de parole ne s’acquiert parfois qu’au prix du risque que l’on accepte de courir.

 

L’objectif audacieux, de ce dossier est triple : offrir aux lecteurs un panorama généreux, tous genres confondus, des littératures francophones du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie ; mettre au jour quelques-unes des thématiques actuelles qui les nourrissent (la vie politique, la place de la femme, l’homosexualité...) ; enfin, donner directement la parole aux auteurs (A. Baïda, L. Bahsaïn, R. Ben Salah, E. Belhaj Yahia, M. Harmel, S. Marzouki, M. Nedali). Découvrir la littérature du Mahgreb, c’est rencontrer un univers en pleine métamorphose par l’intermédiaire de ceux qui, s’ils ne s’affranchissaient pas des codes, ne pourraient faire goûter au rêve d’un autre monde.

 

« La littérature sort de la page » prolonge ce dossier par la présentation du travail de l’auteure et photographe franco-marocaine M. Saboni, qui lie ces deux pratiques artistiques dans un travail par maints aspects engagé.

 

Les « Sillons francophones » nous permettent de rendre hommage à Fure­tière, de retour à l’Académie, de découvrir notre « mot de la rue québécoise », de faire la connaissance, en dialogue avec P. Guérande, du sociologue et poète belge J. Havet (responsable de la revue Transparence), de nous pencher un peu plus sur le travail de l’auteur marocain A. Baïda, mais aussi de tourner notre regard, à l’heure où nous fêtons les 60 ans de l’indépendance du Congo, vers la littérature en langue française qu’il a produite au moment où il était encore colonie belge.

 

Les Lettres belges auront, au cours des dernières semaines, perdu deux figures marquantes. La « Vie culturelle » s’ouvre ainsi sur les hommages rendus à J. De Decker et à M. Moreau, disparus tous deux à quelques jours d’intervalle. Nous trouvons aussi dans cette rubrique les notes de lecture de nos fidèles contributeurs P. Guérande, D. Keraani, J. Lefebvre et P. Schroven. Ce dernier nous fait également découvrir l’artiste Cécile Miguel et nous emmène sur les traces de l’édition 2019 de l’Intime festival alors que M. Stas de Richelle nous propose, pour cet automne, un spectacle autour de l’ivresse à la Maison de la poésie de Namur. Enfin, F.-X. Lavenne nous parle du nouveau projet Objectif plumes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dédié aux Lettres belges, ainsi que d’une collection des éditions Névrosée remettant à l’honneur des auteures féminines belges injustement oubliées.

 

Excellente lecture à toutes et à tous au gré de cette invitation au voyage dans notre belle francophonie !

 

Table des matières :

 

Éditorial

J. Lambert, P.-O. Pire, F-X Lavenne & L. Pieropan

 

DOSSIER – MÉTAMORPHOSES DU MAGHREB

Avant-propos J Lefebvre & D. Soil

Le roman marocain de langue française. Un air de liberté ? A. Baida

Présences du théâtre francophone du Maghreb M. Voiturier

La nouvelle poésie tunisienne de langue française S. Marzouki

Deux fils rouges de la littérature maghrébine en langue française J. Lefebvre

Emna Belhaj Yahia. Une femme et son pays J. Lefebvre

Abdellah Taïa. Amour, langue et modernité R. Massart

La nouvelle au prisme de la satire. Jeux et enjeux des mots D. Keraani

Fantaisie et distance dans la poésie de Badreddine Ben Henda A. Chaouachi Marzouki

Écrire la crise. L’esthétique postmoderne de Marc Gontard Entretien avec D. Keraani

Amour bilingue. Une esthétique postmoderne ? D. Keraani

Quatre écrivains autour d’une table Entretien avec J. Lefebvre & D. Soil

Le choix de la langue Table ronde à la foire du Livre de Bruxelles

 

LA LITTÉRATURE SORT DE LA PAGE

Mouna Saboni : l’expression d’une identité complexe P. Estienne & M. Watthee-Delmotte

 

SILLONS FRANCOPHONES

2020 : Furetière de retour, enfin, à l’Académie française L. Sommant

Les bruits de la rue québécoise. Petite chronique sur le langage... C. Forget

Rencontre avec José Havet Entretien avec P. Guérande

Abdellah Baïda J. Lefebvre

La littérature du Congo (belge). L’éternelle oubliée P-O. Pire

 

VIE CULTURELLE

Jacques, sous un Autre soleil. Au revoir à Jacques De Decker M.-A. Bernard

Impérissable Marcel Moreau C. Lahouste

Marcel Moreau. Se dépasser pour s’atteindre P. Leuckx

Lectures poétiques (Carnet ocre, Le bourdonnement de la lumière entre les chardons, Écrits du voyage. Italiques, Ibériques, Balkaniques) P Schroven

L’Avenue, la Kasbah. Roman d’amour ou chronique d’une révélation J. Lefebvre

Lourdes P. Guérande

Écrire la crise. L’esthétique postmoderne D. Keraani

Cécile Miguel. L’odyssée de l’œil transfiguré P. Schroven

L’intime festival. La littérature sous toutes ses formes P. Schroven

Les sources itinérantes de l’ivresse M. Stas de Richelle

Les femmes écrivains belges enfin sorties de l’ombre F-X Lavenne

Objectif plumes F-X Lavenne

 

Pour recevoir ce numéro

 

Abonnement :

 

33 € (Belgique)

36 € (Étranger)

 

L’abonnement comprend les deux numéros de Francophonie vivante et l’accès gratuit à toutes les manifestations de l’Association Charles Plisnier.

 

Pour s’abonner : https://www.acplisnier.com/devenir-membre

 

Acheter le numéro 2020/1

 

15 € (Belgique)

18 € (Étranger)

 

Commande : asso.plisnier@gmail.com

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Bilan des recherches sur le prix Goncourt de Charles Plisnier

August 28, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

​© 2015 by Agnès Leuridan.Proudly created with Wix.com

  • Wix Facebook page